Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 18:07

Samedi 22 avril 2017 : participants : Patricia ; Jo ; Philippe ; Olivier

Sortie exploration à l'Aven Garou.

Ce coup-ci on est venu avec pas mal de matos de verticale pour équiper ce puits qui nous tient en haleine depuis quelques semaines.

 

 

 

 

Préparatifs

Préparatifs

Patricia s'attaque courageusement à l'équipement du puits : après le passage d'une étroiture verticale entre terre et parois, elle débouche au plafond d'une belle verticale concrétionnée et arrosée. Le conduit est de bonne dimension (7mX3m) mais assez instable (mur de galets et de terre calcité).

L'équipement n'est pas facile et prend du temps. En attente dans la petite alcôve, on se refroidit vite dans le courant d'air.
 

Départs du puits

Départs du puits

On décide de manger au soleil puis je prends le relais pendant que Patricia va manger et se sécher au soleil (ça pissote pas mal dans le trou). Elle a descendu un beau P13 plein vide.

L'eau qui arrive de la vasque du ruisseau extérieur semble provenir d'un méandre calcité ; on se rassure en se disant que la communication doit être assez étanche pour freiner l'actif en crue...(un rapide calcul montre que la vasque doit contenir plus de 300 M3 d'eau!).

Au bas du P13, la suite est un rétrécissement vertical de 5m où il faut passer sous un énorme bloc coincé calcité.

 Sous ce bloc, je débouche au sommet d'un gros P20 avec des pans de paroi fracturés assez terrifiants qui penchent dans le vide...

La roche est pourrie à certains endroits et je mets beaucoup de temps pour  trouver une zone potable pour planter les spits tandis que je me fais copieusement arroser par le petit actif...

Impossible d'équiper hors de la trajectoire de l'eau et des chutes de pierres.

Je touche le fond de ce puits vers -40. La base fait 7m de long pour 5m de large.

Une niche providentielle permet de se mettre à l'abri pendant que le reste de l'équipe me rejoint un par un (il vaut mieux éviter de se suivre dans les fractios).

Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17

On est content de cette découverte mais le puits est totalement bouché.

La seule suite possible est un petit boyau qu'il faut atteindre par une escalade de 2m.

Quelques mètres plus loin c'est colmaté par la boue.mais il y a un micro méandre avec un bon courant d'air et de l'écho...
 

Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17

La suite est là et l'obstacle ne semble pas très long, par contre le secteur est bien boueux. Je plante 2 spits et attache 2 sangles pour s'aider à accéder à ce boyau. Ensuite, j'en profite pour visiter un méandre remontant mais c'est bouché au bout de 10m avec beaucoup de boue et du CO2.

Bilan : 55m de première pour aujourd'hui dans des puits confortables.

On ressort se sécher et savourer cette découverte avec quelques bières fraîches.

Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Aven Garou 22.04.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 08:45

Samedi 15 avril 2017: participants : Patricia, Philippe, Joël, Olivier

Sortie avec du renfort.

On commence d'abord par débroussailler les 50 derniers mètres de la piste pour ne plus rayer les voitures.

On poursuit par un peu de débroussaillage pour améliorer le sentier d'accès.

Arrivés au trou, on se met au travail en alternant perçages et creusement du sol terreux.
 

Aven Garou 15.04.17
Aven Garou 15.04.17
Aven Garou 15.04.17

Après quelques heures de travail, subitement, la terre s'affaisse et apparait un nouveau regard sur le puits.

Aven Garou 15.04.17
Aven Garou 15.04.17

En fait, le sol de l'alcôve n'est qu'un plancher de terre suspendu au-dessus du puits... Celui-ci semble être de bonnes dimensions mais les parois de marne sont très instables et seule la strate de calcaire en plafond semble solide.

On s'attache donc à la corde, qui est accrochée sur un naturel, afin de travailler en sécurité.

 

Aven Garou 15.04.17
Aven Garou 15.04.17

Autant dire que l'équipement va être délicat mais quel bonheur d'entendre les cailloux tomber sur 30 à 40m !

Aven Garou 15.04.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 08:05

Samedi 08.04.17 : participants : Patricia, Jo, Olivier

Retour à l'aven Garou lourdement chargés (claie de portage lestée à 28kg).

 

Aven Garou 08.04.17Aven Garou 08.04.17

On a amené pas mal de matériel ainsi qu'un pack de bières stocké au frais (signe d'un chantier prometteur !). 

On poursuit la désob en perçant l'étroiture. De nombreuses gamates de cailloux sont évacuées.

Aven Garou 08.04.17Aven Garou 08.04.17
Aven Garou 08.04.17Aven Garou 08.04.17

En fin de séance, je parviens à passer l'appareil photo à bout de bras dans l'étroiture mais difficile de distinguer la totalité du puits. Il semble que nous sommes au contact d'une couche de marne assez instable.

 

Aven Garou 08.04.17
Aven Garou 08.04.17

Encore pas mal de boulot d'agrandissement en perspective mais la suite semble bien intéressante.

Aven Garou 08.04.17
Aven Garou 08.04.17Aven Garou 08.04.17Aven Garou 08.04.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 18:33

Samedi 07 avril 2017 : participants : Patricia, Olivier

Retour à l'Aven Garou avec Patricia.

On poursuit le débroussaillage du sentier d'accès durant 2 heures avec les kits de portage sur le dos : brave suée !

Repas au bord de la vasque qui a baissée de 2m (le ruisseau ne coule plus).
 

Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17

On a descendu gamate et corde pour évacuer les déblais. On agrandi l'entrée au préalable puis on fait une grosse séance d'évacuation où on se fait passer les plus gros blocs à la main.

Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17

Au final, le méandre d'entrée et une bonne partie de l'alcôve ont été nettoyés (environ 1M3 sortis).

Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17

Reste environ 200kg de déblais dans un recoin à sortir la prochaine fois.

A noter que l'actif ne s'entend plus cascader dans le puits.

Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17
Aven Garou 07.04.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 18:39

Dimanche 02 avril 2017 :

Sortie sous un temps pluvieux en fin de matinée.

Je commence par débroussailler un accès côté sud au trou souffleur repéré le 18 avril .

Les bartas sont vraiment denses sur une centaine de mètres et j'ouvre le passage en une bonne heure. Je suis bien trempé.

Je rentre manger à la voiture en attendant que le temps s'améliore.

Je poursuis le débroussaillage l'après midi sur 300m de plus au sécateur (bonjour la tendinite) et je rejoins ensuite le trou ; bien entamé.

J'agrandis l'entrée puis j'attaque les perçages dans les 2 blocs qui bouchent le passage.

Enfin du nouveau...Enfin du nouveau...

En déblayant, je parviens à me faufiler au dessus des blocs et à m'avancer dans une petite alcôve sur 2m et là...un bruit...

de cascade qui provient d'une diaclase impénétrable !

La petite alcôve et la diaclase impénétrable qui cache la suite...
La petite alcôve et la diaclase impénétrable qui cache la suite...
La petite alcôve et la diaclase impénétrable qui cache la suite...

La petite alcôve et la diaclase impénétrable qui cache la suite...

Je parviens à jeter un cailloux dedans et ça tombe sur plus de 10m dans du gros volume !

Enfin un trou prometteur.

Le ruisseau extérieur coule à environ 0,3l/s à l'amont du trou et 0,1l/s à l'aval (se perd totalement 50m en aval) : l'actif qui cascade dans le trou doit donc correspondre à une perte de 0.2l/s au niveau de la vasque extérieure.

Un beau chantier en perspective ; ce sera l'Aven Garou (notre chat mascotte!).

Garou

 

Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 18:47

Dimanche 26 mars 2017 :

 

Retour en Ardèche pour revoir le trou souffleur repéré le 18/03/17.

Je tente un accès depuis le sud mais le secteur est plein de bartas et de pierrier.

Arrivé au trou ; je constate toujours un courant d’air soufflant froid (8.2°c) et bien humide. C’est bon signe mais je me méfie des courants d’air en intersaison où certaines cavités peuvent jouer le rôle de piège à air froid (aven du merisier par exemple).

Désob du 26.03.17
Désob du 26.03.17

Je casse à la massette un éperon de méandre et parviens à avancer de 3m en descendant d’1.5m. Je butte sur 2 gros blocs coincés qui masquent une petite alcôve concrétionnée.

Désob du 26.03.17
Désob du 26.03.17
Désob du 26.03.17

Cela semble intéressant ; il faudra revenir avec des moyens plus percutants.

Auparavant, il faudra envisager de tailler un sentier pour faciliter la marche d’approche.

A suivre.

Désob du 26.03.17
Désob du 26.03.17
Désob du 26.03.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 14:35

Participants : Henri, Mickael, Jean-Pierre, Olivier

 

Sortie désob dans le minervois vers Copujol.

On retourne creuser la zone où il y a des mines et des sondages miniers.

Désob du 22.03.17

Il y a toujours du courant d'air dans la diaclase au fond de l'effondrement.

On décaisse sur 1m à droite de la diaclase mais ce n'est pas facile pour sortir les gamates.

A suivre.

Désob du 22.03.17
Désob du 22.03.17
Repost 0
Published by Olive - dans Minervois
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 12:05

Lundi 20 mars 2017 : participants : Henri ; Mikaël ; Olivier

Sortie dans le ruisseau de Galinier pour poursuivre la désobstruction du trou souffleur.

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier
Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier

En surface, le ruisseau a subit 2 grosses crues au mois de février suite à 2 épisodes cévenols.

On agrandit une étroiture avant la petite poche ébouleuse où la suite descendante se présente sous une strate inclinée encombrée de blocs.
 

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier
Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier
Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier

Le courant d'air diffuse à travers l'éboulis mais il n'y a pas beaucoup de place pour se bouger au fond et il faut se montrer prudent par rapport à l'instabilité des lieux.

On décide d'en rester là pour aujourd'hui et on ressort manger au soleil.

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier

L'après midi, on part prospecter en aval le ruisseau de Galinier.

Rien de nouveau malgré les fortes crues du mois dernier.

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier

Pour finir, je vais faire un tour vers la grotte du pommier.

La perte du lierre est restée ouverte malgré les crues. Il y a du courant d'air donc ça vaudra le coup de revoir le trou.
 

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier
Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier

La grotte du pommier a bien dû couler à plusieurs litres/secondes vu les traces sur l'éboulis d'entrée. Il y a d'ailleurs encore un sous écoulement dans le ruisseau de Galinier.

Bref, il y a encore beaucoup à faire sur ce massif.

Désob 20.03.17 ruisseau de Galinier
Repost 0
Published by Olive - dans Minervois
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 07:43

Samedi 18 mars 2017 :

 

Sortie prospection en Ardèche.

Ballade dans un joli secteur sauvage où se trouvent plusieurs cavités en rive gauche.

En cherchant rive droite, je découvre un trou au pied d’une petite barre rocheuse.
 

Prospection 18.03.17
Prospection 18.03.17

En enlevant quelques blocs, j’aperçois une amorce de méandre descendant avec des choux fleurs sur les parois. Un bon courant d’air alternatif en sort (présence de mistral ce jour).

Prospection 18.03.17
Prospection 18.03.17

La zone est intéressante car le pendage présente une inversion localisée dans ce secteur (micropli  ou faille ?) et va dans le bon sens pour créer une ancienne perte. La couche calcaire est aussi particulière car à priori non référencée sur la carte géol. A revoir pour vérifier s’il ne s’agit pas d’un tube à vent localisé.

J’en profite pour remonter le cours d’eau asséché jusqu’à un départ de méandre là aussi rive droite colmaté par des débris de crue. Pas de courant d’air mais à revoir également.

Prospection 18.03.17

Pour finir, en remontant en amont, je constate la présence d’une perte progressive du ruisseau (environ 0.5l/s).

Ce secteur est difficile d’accès par le nord, il faudra envisager de trouver un autre accès plus carrossable côté sud.

Prospection 18.03.17
Prospection 18.03.17
Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 07:16

Samedi 28 janvier 2017 : participants : Groupe Spéléo Ragaïe ; Olivier

Sortie à l'aven du Razbelu où les collègues vauclusiens ont réussi à passer le bouchon à -22.

La suite est une belle succession de puits et méandres concrétionnés qui descendent jusque vers -77.

Par contre le très fort taux de CO2 rend impossible la visite sans système de ventilation : 1H30 de ventilation au préalable avant de descendre pour "oxygéner" le trou puis ventilation permanente grâce à la gaine qui est percée à différents endroits pour aérer tout au long de la progression...

Désob au Razbelu 28.01.17
Désob au Razbelu 28.01.17

Au fond, on passe sous un plancher de calcite où ça ruisselle. L'eau se perd dans un soutirage. On poursuit à l'horizontale dans une zone boueuse en cherchant une suite.

On décide de creuser un départ de boyau colmaté par l'argile.

avant / après (on fait avancer la gaine de ventilation pour oxygéner la suite)
avant / après (on fait avancer la gaine de ventilation pour oxygéner la suite)

avant / après (on fait avancer la gaine de ventilation pour oxygéner la suite)

Les conditions deviennent vite grasses mais on parvient finalement à avancer de 2m jusqu'à une alcôve où le conduit repart à droite en angle droit et se transforme en méandre sur sol calcité qui s'amenuise peu à peu.

Cela semble complètement colmaté au bout mais en s'engageant les pieds en premier on arrive au sommet d'un petit ressaut. En y allant la tête la première on devine une petite rotonde derrière un ressaut d'1m et le sol qui ressemble à un fond de gour.

La suite
La suite

La suite

Bref, ça peut continuer mais il y a du boulot pour ouvrir le méandre terminal sur 3 ou 4m de long.

En tout cas, cette cavité est une belle découverte bien méritée au vu de l'énorme travail de désobstruction qui a été réalisé.

Repost 0
Published by Olive - dans Ardèche
commenter cet article